Nuit du démontage 2021 : love will tear bike apart, again

Le stock de pédales, roues, potences d’occasion qui remplit les caisses en bois de notre atelier est le fruit d’une action collective : les apéros démontage*, des moments festifs pendant lesquels bénévoles, adhérentes et personnes intéressées à Bretz’selle transforment des vélos épaves en pièces détachées à coups de marteau.

Une fois par an, fin novembre, la tradition de l’apéro démontage rentre en collision avec la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets. Le résultat est la Nuit du Démontage: un apéro démontage mutant renforcé en adamantium**, pendant lequel les bénévoles de Bretz’selle désarticulent des bécanes*** jusqu’à 6 heures du matin, en se défiant au même temps à des jeux qui constituent une sorte d’olympiade des mécaniciennes .

La nuit entre le 26 et le 27 novembre, une cinquantaine de personnes ont essayé de coller des rustines avec les yeux bandés, d’estimer le nombre de pièces totales qui composaient un vieux VTT, de trouver cinq cages à bille cachés dans l’atelier, de couler des bateaux remplis de visserie, et de préparer la meilleure recette à base de potiron (oui, les mécaniciennes ont besoin d’énergie). Le tout pour obtenir une gloire éternelle jusqu’à fin novembre 2022, et gagner les trophées préparés bénévolement par l’artiste strasbourgeois L’étrange Mécanique.****

Mais comment les participant⋅e⋅s ont vécu cette Nuit du Démontage 2021 ? Dans l’esprit participatif de Bretz’selle, nous accueillons le témoignage de quelqu’un⋅e entre eux et elles.

« Cette année, j’ai fait 90km pour venir à la Nuit du Démontage. Histoire de sortir de ma campagne profonde. Et vous savez quoi ? Y’avait que du potimarron à manger ! Alors je n’étais pas très dépaysée. Par contre y’avait plein plein de gens qui faisaient du vélo ! Et même qui jouaient avec des pièces de vélo au lieu de nettoyer des carburateurs. Ça c’était vraiment incroyable. » (J., herboriste et cheffe de chantier)


« C’était bien. C’était la nuit, cette nuit de fin d’automne qui annonce très vite la saison suivante. Et Bretz’selle, comme la possibilité d’une île, était là pour accueillir une 50aine de sourires, des chants, du bruit, des rires, des jeux et du métal tout sale. C’était reparti. » (S., influenceur et scénariste)

« Ma Nuit du Démontage, je l’ai passé en Bretagne. Parce que j’avais envie de briser la routine, d’oser l’inconnu, de gagner 4°c. Alors oui, j’ai bien senti que ça m’a un peu isolé, que personne n’a voulu de moi dans son équipe du be-coule parce que c’est compliqué les relations à distance. Mais j’ai fini par comprendre ce que j’étais venu chercher si loin de nos murs jaunes : un espoir de guérir le trauma encore vif du Houmous Gate. » (L., voyageur cryptique qui n’était pas la)

Notes :

*Les apéros démontage ont lieu chaque deuxième et quatrième vendredi du mois à 18h, quand des bénévoles sont disponibles comme référentes. L’apéro est participatif : chacun et chacune ramène un truc à manger ou boire. L’objectif est double : se connaître, et désosser des vélos. Si vous avez lu jusqu’à ici, vous êtes bien invités.

** L’alliage hyper-résistent qui compose, entre autres, le squelette de Wolverine. Quelqu’un murmure que Columbus avait créé en 1978 des cadres vélos à l’adamantium.

*** L’auteur de cet article doit commencer à utiliser des synonymes des mots ‘démonter’ et ‘vélo’.

Permanences

lundiFermé
mardi14:00 — 20:30
mercredi17:00 — 20:30
jeudi16:30 — 20:00
vendredi11:00 — 17:30
samedi14:00 — 17:30
dimancheFermé
1 Août - 24 Août, 20 Déc - 4 JanvFermé

Contact

  • L’atelier se situe 10, rue des Bouchers, 67000 Strasbourg ; vous pouvez y passer aux heures d’ouverture.
  • Pour joindre l’atelier, vous pouvez nous appeler au 09 51 29 87 59.
  • Vous pouvez peut-être aussi nous retrouver sur facebook, page « Bretz’selle ».
  • Vous pouvez nous écrire un courriel à l’adresse :
contact@bretzselle.org